SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |


Le 5 février : pour nos moyens, nos salaires, nos retraites , nos services publics.
Article publié le 25 janvier 2019

Moyens en collège et lycée : le ministère se fout de nous !

La rentrée 2019 se prépare maintenant. Au menu : 3550 suppressions de postes et mise en œuvre des contre-réformes. L’heure est à la mobilisation. L’un des objectifs principaux des réformes du bac et des lycées est d’adapter le système éducatif aux suppressions de postes prévues par le gouvernement. Les contre-réformes n’ont pas comme seul objectif de supprimer des postes. La carte des spécialités dévoilée rend inégal l’accès à l’offre de formation. Les réformes ont également pour but d’adapter le système éducatif au marché du travail : démantèlement du LP au profit de l’apprentissage, sélection à l’entrée à l’université avec Parcoursup. Sur les suppressions de poste prévues, 2085 seront converties en HSA. Pour qu’elles soient absorbées, le ministère a décidé brutalement d’imposer une seconde HSA aux enseignant-e-s. SUD éducation refuse cette surcharge de travail, dont nous rappelons qu’elle ne constitue pas du salaire, car elle ne contribue ni à la retraite ni à l’assurance-maladie.
Les « stylos rouges », réunis depuis décembre principalement sur les réseaux sociaux, ont des revendications en opposition à la politique du gouvernement. SUD éducation met son outil syndical, notamment son préavis de grève reconductible, à disposition de tous les personnels s’opposant aux réformes Blanquer.

SUD éducation 94 appelle à :

- débattre en Assemblée générale de la grève et de sa reconduction ;
- se mettre massivement en grève le 5 février.

DHG : tout savoir pour ne pas se faire avoir

Janvier est marqué dans les établissements par la réception des DHG (dotations horaires globales), qui est la 1ère étape de la préparation de la rentrée suivante. En cette année de suppression de postes, ces enveloppes seront encore plus insuffisantes. La fédération SUD éducation met à disposition des personnels son guide sur son site pour tout comprendre aux DHG collèges et fournir une boîte à outil pour construire des mobilisations pour les moyens : https://www.sudeducation.org/DHG-de...

Évaluations nationales en CP

À partir de la fin du mois de janvier, le ministère imposera aux élèves de CP et aux enseignant-e-s une nouvelle série d’évaluations. Le ministère prétend qu’il s’agit de mesurer les « progrès » des élèves depuis la rentrée scolaire. Il s’agit d’un coup de communication du ministère, qui veut faire croire que s’attaquer à la liberté pédagogique des enseignant-e-s et imposer une conception rétrograde de l’enseignement donne des résultats. SUD éducation appelle à ne pas faire passer les évaluations, à ne pas faire remonter les résultats, et à signer la pétition pour leur abandon : [>https://frama.link/evalsnats.]