SUD Education Solidaires SUD Education 94
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Fiche-analyse | Interprofessionnel | Les luttes | Les représentant-e-s | Stagiaires | Moyens des établissements | Education prioritaire |

Stop aux injonctions sur la santé des personnels !
Article publié le 27 novembre 2020

SUD Education 94 a été interpelé par des collègues qui relatent des propos inquiétants de la part d’IEN ou/et de conseillers-ères pédagogiques.
Ces collègues, montrant des symptômes du Covid, sont allé-es subir le test et, en attente du résultat, sont resté-es chez eux/elles, par précaution.

Ils/elles ont alors reçu un appel de la circonscription, leur enjoignant de retourner dans leur classe, au mépris des recommandations de l’ARS et du plus élémentaire principe de précaution.

Nous tenons à rappeler que seule l’ARS ou un médecin ont la capacité de décider qui doit ou non retourner au travail. C’est une décision médicale.

En aucune manière, les IEN et conseillers-ères pédagogiques ne sont compétent-es pour décider quoi que ce soit !

Voici les consignes claires du site gouvernemental dédié :

« Un agent présente des symptômes évocateurs à son domicile ou dans son école ou son établissement scolaire :
• L’agent avertit le directeur d’école ou le chef d’établissement et rentre à son domicile.
• Le directeur d’école ou le chef d’établissement rappelle à l’agent la procédure à suivre : - rester à domicile ; - éviter les contacts ; - consulter un médecin (ou la plateforme en ligne Covid-19) qui décide de l’opportunité du dépistage.
• Selon les cas, le directeur d’école, en lien avec l’IEN, ou le chef d’établissement peut mettre en place des procédures de télétravail et de continuité pédagogique.
• L’agent revient à l’école si le médecin n’a pas prescrit de test ou, le cas échéant, si le test réalisé est négatif. »

Source : https://www.education.gouv.fr/suspicion-ou-confirmation-de-cas-covid-19-ce-qu-il-faut-faire-305730

Nous exigeons que ces pressions cessent sur les collègues, que la santé des personnels et des enfants soient respectée et que la hiérarchie arrête de jouer avec la santé publique !

Si vous avez reçu de telles injonctions, contactez-nous, ne restez pas isolé-e.

PDF - 36.1 ko